Sainte Famille de Bordeaux

 

Site international : http://www.saintefamillebordeaux.org

 Site national : http://viecontemplative.saintefamille.fr

Contact sur le diocèse : Anne Marie SIBILLE, 03 87 37 20 41, mail

La Sainte Famille de Bordeaux est une famille spirituelle internationale fondée en 1820 par un prêtre de Bordeaux, Pierre Bienvenu NOAILLES.  Il a été déclaré Vénérable par l’Eglise le 8 février 1988.   

Aujourd’hui, cette famille est présente dans 25 pays sur 4 continents.

 

Elle réunit, dès sa fondation, des personnes appelées à des états de vie différents :

associés laïcs, religieuses apostoliques, religieuses contemplatives, prêtres associés et séculières consacrées.

 

Elle a pour but de proclamer la Bonne Nouvelle de Jésus Christ en s'inspirant de la vie et de l'esprit de la Sainte Famille de Nazareth, « Trinité de la terre», renouvelant ainsi le témoignage des premières communautés chrétiennes.

« Jésus, Marie, Joseph n’aimaient, ne voulaient, ne cherchaient que Dieu Seul en toutes choses. C’était le but de toutes leurs pensées, de tous leurs désirs, de toutes leurs actions.»  P.B. Noailles, règles générales 1844

 

« Notre Seigneur est venu rapprocher tous les hommes, tous les âges, toutes les conditions, pour en faire un peuple de frères unis entre eux par la plus tendre charité. »

P.B. Noailles, Annales 1839

 

« A la suite de Jésus, venu dans le monde « pour rassembler dans l’unité les enfants de Dieu dispersés », nous faisons nôtre le rêve du Fondateur d’être dans l’Église et dans le monde une Famille où se construit la communion.  "Cette communion est à la fois un don de Dieu reçu et célébré, et une mission à accomplir."  Congrès de la Famille 2002

 

Peu après sa fondation, le 3 février 1822 : bénédiction miraculeuse reconnue par l’Église. Le Christ est apparu pendant une vingtaine de minutes dans l’hostie du Saint Sacrement exposé, bénissant la communauté religieuse et les personnes du quartier présentes dans la chapelle de la rue Mazarin à Bordeaux. Par les paroles « Je suis Celui qui suis », il confirmait le charisme naissant.